Le président Alpha Condé s’est envolé mardi dans la soirée pour Moscou, la capitale russe, où il se rend à la tête d’une importante délégation pour une visite de travail, a-t-on appris de source officielle ce mercredi.  

 

Cette visite du président entre dans le cadre du raffermissement des relations d’amitié guinéo russe. Les deux pays on se rappelle entretiennent des rapports de longue date.  

 

Car la Guinée, après avoir rompu ses relations avec la France, après le « Non » au Référendum gaulliste, qu’elle a voté, le 28 septembre 1958, s’est tournée vers l’ex Union Soviétique, pour un sceller un pacte de coopération.  

 

Dans la perspective de son prélude à son périple en Russie, Alpha Condé a pris le soin de faire ratifier par le parlement guinéen la loi portant sur la Convention de concession minière pour la production de bauxite et d’Alumine de DIAN-DIAN entre la République de Guinée et la société RUSKY ALUMINE, le 30 mai 2016, lors d’une session plénière de l’assemblée nationale.  

 

Cette ratification avait été exigée par les Russes, pour la relance par la compagnie RUSAL de l’usine de FRIGUIA, dont le fonctionnement a cessé depuis près de 5 ans, suite à une grève des travailleurs.  

 

Vu que la compagnie Rusal avait invoqué d’énormes sacrifices financiers à consentir pour remettre en marche une usine à l’arrêt, au moment où une crise affecte le secteur des mines à l’international.

 

 

 

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC