Après avoir prêté serment la semaine dernière, le chef de l’Etat guinéen Pr. Alpha Condé a été officiellement installé ce lundi 21 décembre à Sèkhoutouréyah pour un dernier mandat à la tête de son pays.

 

C’était en présence des présidents des institutions républicaines, des membres du gouvernement et des diplomates accrédités en Guinée.

 

 

Lors de cette audience d’installation, le président Alpha Condé a été convié par le président de la cour constitutionnelle à réitérer le serment prononcé lors de son investiture le 14 décembre dernier.

 

Une omission d’une partie de ce serment avait provoqué la polémique dans le pays. Et certains juristes avaient simplement suggéré que le tir soit rectifié lors de cette cérémonie d’installation.

 

Après cette lecture du serment, la Cour a procédé à la remise des attributs au chef de l’Etat guinéen, qui sont «les cachets secs et humides et les deux coffrets contenant les décorations qu’il peut être amenés à délivrer lors de ses fonctions».

 

Cette cérémonie d’installation vient boucler l’investiture du président Condé qui s’est déroulée en deux phases.

 

Aussitôt installé, le président Condé a immédiatement annoncé la pause de la première pierre du barrage hydro-électrique de Souapi, le deuxième de sa présidence, mardi 22 décembre.

 

Le barrage de Souapiti fournira une puissance de 515 Mw pour approvisionner en énergie électrique tout le pays. Il permettra également de fournir le courant dans la sous-région.

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC