Le Premier ministre guinéen Mamady Youla a profité de la clôture de la 35ème édition de lecture, interprétation et de récitation du Coran organisée lundi à Conakry pour inviter les ulémas à s’impliquer dans la résolution des conflits, au niveau de leurs chefs-lieux respectifs.  

 

Pour Mamady Youla, l’Islam signifie «paix», ce qui devrait inciter les ulémas à travailler pour la culture de la paix, dans leurs localités respectives. Cela doit se faire selon lui, loin de l’extrémisme qui a dévoyé les valeurs de l’Islam.

 

Il a invité les mêmes ulémas à encadrer la jeunesse, afin de la sauver des vices que sont l’alcool et la drogue.  

 

Ce concours de lecture, interprétation et de récitation du Coran qui vient de s’achever ce lundi, avait réuni une centaine de candidats, dont 27 filles. Les candidats sont issus des quatre régions naturelles du pays.

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC