Point de la manifestation du 23 Avril à 12h

 

Conakry, le 23 Avril 2015 – A la suite d’un nouvel appel à des manifestations illégales notamment à Conakry, l’opposition a une nouvelle fois défié la loi et mis en danger la vie de nos populations. Le Gouvernement rappelle que si le droit de manifester est reconnu dans notre Constitution, celui-ci est assorti de règles qui, lorsqu’elles sont respectées, permettent de préserver l’intégrité physique des manifestants tout en conservant la quiétude des autres citoyens dans la Cité.

 

Ainsi, pour cette manifestation non autorisée, la situation est sous contrôle des forces de l’ordre dans l’ensemble du pays et se présente comme suit à 12H :

 

PREFECTURES

SITUATION 23 AVRIL A 12H

Beyla

RAS

Boffa

RAS

Boké

RAS

Coyah

RAS

Dabola

Marche observée malgré quelques boutiques ouvertes.

Dalaba

RAS

Dinguiraye

RAS

Dubréka

A part dans Keitayah, tout fonctionne correctement au niveau des commerces et de l'administration

Faranah

RAS

Forécariah

RAS - Commerces ouverts et l'administration fonctionne correctement

Fria

RAS

Gaoual

RAS

Guéckédou

RAS

Kankan

RAS

Kérouane

RAS

Kindia

Marche avortée.

Kissidougou

RAS

Koubia

RAS

Koundara

RAS

Kouroussa

RAS

Labé

Majorité des axes pris d'assaut par les manifestants. Affrontements entre forces de l’ordre et manifestants.

Lélouma

RAS

Lola

RAS

Macenta

RAS

Mali

RAS

Mamou

RAS

Mandiana

RAS

Nzérékoré

RAS

Pita

RAS

Siguiri

RAS

Télimélé

RAS

Tougué

RAS

Yomou

RAS

Zone Spéciale de Conakry

 

4h30 - Déversement d'huile de moteur entre Enta et Kissosso qui a entrainé des accidents de circulation. Pas de blessés. Intervention des agents de sécurité pour mettre du sable et permettre aux citoyens de se rendre à destination.

 

6H45: Barricades à Dabondy autoroute

 

Érection de barricades avec des blocs de pierres entre la T7 et la T8 qui est pour l'heure impraticable.

 

Commune de Matam :

 

La commune de Matam affiche à cette heure  une image normale. Les boutiques et les écoles sont ouvertes.

 

Circulation dense et les citoyens vaquent à leurs affaires.

 

Le grand marché de Bonfi est ouvert au grand public.

 

La Police est intervenue pour disperser un début de regroupement de manifestants illégaux.

 

Présence des forces de l’ordre visible dans la commune.

 

Commune de Dixinn :

 

A Dixinn, la circulation est moins dense de la Belle-vue à la terrasse. Les forces de l’ordre sont visibles dans cette zone.

 

Ecoles ouvertes avec la fréquentation habituelle le reste des citoyens vaquent à leurs occupations. Quant au grand marché de Madina, il reste partiellement ouvert et la circulation sur l’autoroute Fidel  Castro est fluide.

 

Commune de Kaloum :

 

Aucune forme de manifestations ou de regroupements de nature à perturber l’ordre public n’est constaté. La circulation est normale avec des embouteillages çà et là, au grand marché de Kaloum « Niger ». Les activités suivent leur cours normal et les boutiques sont ouvertes en majorité. Quant à l’administration, elle marche comme d’habitude.

 

Encore une fois, le Gouvernement appelle l’opposition à plus de responsabilité et l’invite à répondre favorablement à se réunir autour d’une table afin de trouver des solutions constructives pour la Nation.

 

Le Porte-parole du Gouvernement

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

 

 

 

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC