Discours de l’ambassadeur Condé au sommet de la diaspora de la Mano River Union sur Ebola

 

Discours de son Excellence Mamady Condé, l’ambassadeur de la République de Guinée aux Etats-Unis, à l’occasion du sommet sur Ebola organisé par la diaspora des pays de la Mano River Union, vendredi 5 décembre 2014 à Washington.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

 

Au moment je m’adresse à vous à cet instant, nos pays affrontent la pire des Epidemies survenues dans notre région. En effet, la maladie à virus Ebola, a causé tant de morts et de désolation, qu’il est indispensable aujourd’hui que la Cornmunauté Internationale se mobilise davantage pour éradiquer ce fléau.

 

Ainsi, depuis plusieurs mois mon pays est confronté à ce virus d’une rnobilité extraordinaire, avec un mode de transmission fulgurant. Dans les villes et les villages I’heure est à la mobilisation générale, pour contrer Ie mal par une campagne de sensibilisation et de prévention, afin de convaincre certaines populations encore reticentes pour faire face au danger.

 

En engageant aujourd’hui toutes ses ressources financières et matérielles, mon pays combat avec la dernière énerqie ce mal qui a porté un grand coup à nos projets éconorniques, a ralenti Ie développernent agricole dans nos campagnes en provoquant un gap sérieux à atteindre dans notre plan de développement éconornique.

 

Cependant grâce à la prise de conscience et à la rnobilisation, la contamination a été fortement ralentie et I’espoir renait dans la lutte. C’est Ie lieu pour moi de saluer la mobilisation du corps médical quinéen et étranqer qui a pavé un lourd tribut. 31 agents quinéens en sont morts et des rnédecins étranqers contaminés eux aussi en sont morts ou traités dont certains sont vos compatriotes ici aux Etats-Unis.

 

Je voudrais saluer leur courage pour avoir mis leur vie en danger pour nos pays. C’est aussi I’occasion de remercier Ie gouvernement Arnéricain, pour avoir reveillé la conscience universelle face au danger en demandant, au monde entier d’aider nos pays tmpuissants, surtout mal préparés face au virus.

 

Le président Obama fut Ie premier Leader a sonné I’alarme, et il faut saluer Ie rôle prépondérant des agences américaines comme Ie CDC d’Atlanta, I’USAID, Ie Départernent d’Etat, la Maison Blanche, les ONG et tant d’autres qui se sont vite impliqués avec des moyens et des hommes dans la lutte contre Ie virus.

 

Nos comrnunautés éqalement n’ont pas croisé les bras, elles se sont mobillsées pour participer efficacement à la lutte en organisant de nombreux fundraising à travers tous les Etats-Unis en vue d’apporter leur contribution. Elles jouent un rôle prépondérant dans la sensibilisation des parents au pays en insistant particulièrernent sur Ie «hand washing» et d’autres dispositions indispensable à la prévention contre la maladie. C’est pourquoi je voudrais saluer les organisateurs du forum d’aujourd’hui qui cadre parfaitement avec les objectifs de lutte contre Ebola.

 

Aussi de nombreuses Institutions Internationales, comme I’ONU, I’OMS, I’UNICEF,MSF,CROIX ROUGE et d’autres sont impliquées dans ce combat pour casser la chaine de contamination en Guinée. A ce jour, Ia.situation se présente comme suit:

 

– 1850 cas confirrnés dont 1050 de déces soit 56,8% – Cas probables 210 détectés sur toute l’étendue du territoire

national – Cas suspects 74 avec done un nombre total de 2134 personnes affectées dont 1260 morts depuis Ie déclenchernent de l’épldemle.

 

Pour terminer, je voudrais insister qu’il ne sert à rien d’isoler les pays victimes comme certains Ie prétendent, Le Président Francois Hollande I’a compris, car iI vient de visiter ce 28 novembre la Gulnée.

 

Ebola ne demande pas de visa à quelqu’un, plutôt il faut aider les pays victimes afin d’éradiquer Ie fléau, Tel est Ie point de vue de mon Président Ie Professeur Alpha Condé qui a effectué en moins de trois mois d’intervalle trois visites ici pour porter Ie message du pays et des pays de la Mano River Union. Continuez la mobilisation et elle ne doit pas faiblir car, il y va pour la santé publique internationale.

 

L’après-Ebola est aussi une perspective et nous devons nous les pays victimes transformer Ebola en opportunité pour développer nos structures sanitaires. La Guinée a déjà élaboré dans ce cadre ses besoins prioritaires,

 

Je vous  remercie

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC