Au terme d’un voyage d’une dizaine de jours à l’étranger le chef de l’Etat guinéen, le Pr. Alpha Condé, a regagné vendredi 
le pays où il a été triomphalement accueilli par les populations en liesse à Conakry.

A l’invitation du président de la Banque Mondiale, le président Condé a visité la capitale américaine la semaine dernière pour plaider en faveur du plan de relance et de résilience post-ebola.

Au cours de ce voyage qualifié de “grand succès”, le président a été reçu à la Maison Blanche, au Congrès ainsi que par plusieurs leaders du monde dont le Secrétaire général de l’ONU et le président de la Banque Mondiale.

A tous les niveaux, M. Condé a été chaleusement accueilli et félicité pour son rôle leader dans la lutte contre Ebola et des engagements ont été pris pour accompagner le pays.

Outre la Banque Mondiale qui a annoncé une aide de 650 millions de dollars aux trois pays de la Mano River, les Etats-Unis ont promis une aide financière de plus de 100 millions à la Guinée pour lutter contre Ebola.

En outre, Washington va envoyer en Guinée, dans deux semaines, un laboratoire mobile capable de traiter 200 patients d’ebola.   De la capitale américaine, le président guinéen s’était rendu en France où il a obtenu le soutien de l’Elysée pour son plan de relance et de resilience post-ebola.   AlloConakry

 

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC