Le chef de l’Etat guinéen, Pr. Alpha Condé, est arrivé ce lundi 13 avril à Washington pour une visite de travail de cinq jours aux Etats-Unis, a t-on constaté sur place dans la capitale américaine.

 

Il a été acceuilli à sa déscente d’avion à l’aéroport international de Dulles par la représentante du protocole diplomatique du département d’Etat, en présence de l’ambassadeur de Guinée aux Etats-Unis, M. Mamady Condé.

 

C’est à l’invitation du président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, que le président Condé effectue le déplacement aux Etats-Unis pour participer à la réunion spéciale organisée par les institutions de Bretton Woods consacrée à la période post Ebola.

 

Cette réunion aura lieu le 17 avril et fait suite à la conférence des bailleurs de fonds tenue en février dernier à Bruxelles.

 

La présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, et celui de la Sierra Leone, Ernest Bay Koroma, y sont également invités.

 

Conformément à une résolution  de la conférence de Bruxelles, on s’attend à ce que le chef de l’Etat guinéen dévoile un “plan Marshall” pour assurer la relance économique des trois pays affectés par la fièvre hémorragique à virus ebola.

 

“Cette épidémie nous a frappés, alors que nous venions d’entamer une dynamique économique inédite et que nous venions de signer des contrats miniers de 30 milliards de dollars. Beaucoup d’entreprises ont suspendu leurs activités. Pour nous relever nous jugeons indispensable un effort international, un véritable plan Marshall ”, a déclaré récemment M. Alpha Condé dont le rôle leader, en sa qualité de président en exercice de l’Union du Fleuve Mano, a permis de sensibiliser l’opinion publique internationale face à la crise.

 

Fort du soutien de l’Union africaine et de la Commission économique des Nations unies, le chef de l’Etat guinéen devra plaider en faveur de l’annulation de la dette extérieure des pays affectés. La dette extérieure de la Guinée se chiffre actuellement à 1,6 milliard de dollars, un “boulet susceptible d’empêcher les efforts de développement” dans le pays.

 

La réunion sur le post Ebola en avril coincide avec la session du printemps de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, session au cours de laquelle participeront de nombreux ministres et hauts cadres guinéens.

 

A l’agenda du président mardi, un entretien au Capitole avec le congressman Chris Smith du New Jersey, président de la sous commission afrique chargé des questions de santé et des droits de l’homme., avant d’être reçu par de nombreux législateurs et le Black Caucus. AlloConakry

 

 

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC