Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a présidé, mercredi, 09 décembre 2015, à Conakry, l’ouverture des travaux de l’atelier de validation de la stratégie de réforme du secteur de la Pêche et de l’Aquaculture du pays.

 

C’était en présence des membres du gouvernement et les chefs des missions diplomatiques accrédités en Guinée.

 

Cet atelier de trois jours s’inscrit dans la continuité des recommandations des Etats généraux de la Pêche pour une bonne gouvernance du secteur, organisé en septembre 2013 sur l’impulsion du président de la République.

 

Les participants auront à plancher sans complaisance sur quatre documents stratégiques réalisés par des experts expatriés aidés par des locaux à savoir, ‘’le Plan d’investissement pour le développement de la Pêche et de l’Aquaculture’’, ‘’le Programme  pour le développement de la Pisciculture et de la Pêche Continentale’’, ‘’le Programme pour le développement de la Pêche maritime’’, et le Programme de promotion de la bonne pratique de gouvernance’’.

 

Dans son allocution de circonstance, le ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, Jean René Camara a placé cet atelier dans le cadre de recherches des voies et moyens les meilleurs pour faire du secteur de la Pêche, un pôle de production compétitif capable de contribuer significativement au développement économique et social de la Guinée.

 

«C’est pourquoi, je garde la conviction que cet atelier est une belle opportunité pour échanger et partager les convictions pour l’amélioration de la gouvernance du secteur. Dans ce cadre, je pense que les différentes études, qui vont être présentées par les éminents consultants du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), constituent d’ores et déjà une bonne matière qui va nourrir les discussions.

 

De son côté, le conseiller spécial du secrétaire exécutif du NEPAD, Ibrahim Gourouza Magagi, a rappelé : «Nous nous souviendrons que nous nous sommes déjà retrouvés en Guinée, en septembre 2013, à l’occasion de l’organisation des travaux des premiers Etats généraux du secteur de la Pêche en République de Guinée. Au sortir de ces assises, d’une qualité remarquable, Nous nous sommes engagés pour un certains nombres de mesure et actions concrets pour le redressement et le développement du secteur de la pêche en République de Guinée.

 

Dans son discours d’ouverture, le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha condé, en ce qui concerne la pêche industrielle, il a exhorté au prochain gouvernement à privilégier l’approche licence, instrument de gestion pourvoyeuse de ressources financières au Trésor, et que l’accompagnement du secteur privé doit être une de ses priorités.

 

Il a ainsi invité le prochain gouvernement à créer les conditions, les meilleures, pour les acteurs privés, l’intensification de lutte contre la pêche illicite non déclaré et non réglementaire, conformément aux engagements internationaux

 

 

Pr Alpha Condé a ensuite indiqué : «de nos jours, ils sont à une phase cruciale du processus de transformation pour la gestion du secteur de la Pêche, d’une gestion patrimoine et laxiste à une gestion privé au profit du plus grand nombre. Les défis à relever sont nombreux et grands les choix à faire, sensibles et nécessaires pour la contribution de cet secteur à l’avènement d’une Guinée émergente. Parmi les choix à opérer, se trouvent quatre orientations principales, la pérennisation de la pêche artisanale dans toutes les politiques en ce sens que les termes réservoir d’emploi, une pourvoyeuse de ressources halieutiques pour les populations et un vecteur de lutte contre la pauvreté». AGP

The road to national reconciliation

Visa 

Useful links

Print Print | Sitemap
© Embassy of the Republic of Guinea in Washington, DC